Comment rester confiant(e) face à l’inconnu en 3 clés ?

25 juin

Le changement fait partie de la vie.

En avançant, vous laissez le passé derrière vous et vous pouvez ainsi vous ouvrir à de nouveaux horizons.

Savoir pousser la porte, sans connaître ce qui s’y cache derrière, est un chemin.

Connaître l’inconnu est impossible. Mais comment rester confiant(e) face à l’inconnu ?

 Sans titre 20 Comment rester confiant(e) face à linconnu en 3 clés ?

Voici les 3 clés pour parvenir à rester confiant face à l’inconnu :

1. Restez proche de vous en toutes circonstances.

Lorsque vous êtes connecté(e) à vous-même et à votre énergie divine, votre source de créativité ou votre sanctuaire, la confiance en la vie revient. 

Lorsque vous prenez du temps pour vous, lorsque vous vous faites plaisir et lorsque vous passez du temps seul(e) avec vous-même, vous rechargez vos batteries. 

Prenez soin de vous et donnez vous rendez-vous avec vous-même :

  • aller vous promener dans la nature,
  • faites-vous une séance de méditation,
  • pratiquez une activité créative et relaxante : la peinture, le dessin ou l’écriture.

« Vous arrivez seul(e) sur Terre. Vous repartez seul(e).

Entre ces deux moments, vous avancez parfois accompagné(e) et entouré(e) et parfois seul(e). »

Imaginez-vous avancer seul(e) dans votre vie, sentez-vous connecté(e) à vous-même et souriez. La vie se trouve en vous, vous respirez la vie à chaque instant.

  • Imagine-vous entourer d’un halo de lumière bleu, jaune ou turquoise.
  • Respirez et dites : « Oui à la vie, oui à ce qui m’arrive dans ma vie, oui à la vie en moi et aux changements. »

 

2. Sachez faire des pauses dans votre quotidien.

Courir et être pressé(e) est inutile. Votre mort sera présente au bon moment, alors pourquoi courir ? Qu’il y a-t-il de si urgent ?

Ralentissez votre rythme :

  • marchez plus lentement,
  • faites plus de pauses quotidiennes,
  • arrêtez-vous et observez ce qui vous entoure,
  • posez-vous quelques instants et admirez le monde qui vous entoure,
  • faites une pause de 5 minutes et respirez profondément.

Imaginez qu’à chaque inspiration vous dites oui à la vie en vous, et à chaque expiration vous lâchez ce qui ne vous appartient pas ou ce qui appartient au passé.

 

3. Sachez trouver du réconfort auprès de vos proches.

Lorsqu’on doute, lorsqu’on se pose des questions sur soi-même, sa vie et ses projets futurs, demandez du soutien et de l’empathie auprès d’un proche.

Vous ne chercherez pas à ce qu’il résolve vos problèmes, mais juste à vous écouter et à vous aider à découvrir ce qui importe pour vous dans votre vie.

Découvrez le ou les besoins importants derrière les doutes que vous pouvez avoir.

 

Osez avancer vers l’avenir, peu importe les événements ou les épreuves que vous aurez à passer.

Lorsque vous dites oui à la vie, ils couleront.

Dites oui à la vie et la vie vous sourira, les épreuves seront plus légères et plus souples.

 

8 Responses to “Comment rester confiant(e) face à l’inconnu en 3 clés ?”

  1. Marie-Odile 21 juin 2014 à 17 h 04 min #

    Bonjour Sarah,
    tout d’abord, merci pour votre service aux autres. Je suis pour l’instant en création d’entreprise de fabrication et vente de bijoux, et j’aimerais savoir ce que mon âme en pense, si c’est mon chemin.

    • Sarah 23 juin 2014 à 9 h 20 min #

      Marie Odile, ton âme aime quand tu te fais plaisir et ose avancer en pensant à toi.

      • Marie-Odile 23 juin 2014 à 14 h 56 min #

        Merci Sarah, j’ai beaucoup de plaisir à créer des bijoux et peindre, ça veut dire oui alors? Oser n’est pas mon fort, beaucoup de manque de confiance en moi, alors ce challenge de l’auto entreprise c’est énorme pour moi, et je suis sans cesse à m’interroger si c’est la bonne voie, car j’en avais déjà créé une en 2007 mais j’ai du arrêter car je ne vendais pas assez, et pourtant c’est ça que j’aime. Pouvez vous si c’est possible me donner un message complémentaire de mon âme avec laquelle je tente de communiquer sans succès jusqu’à présent. merci encore

        • Sarah 14 juillet 2014 à 8 h 09 min #

          Marie-Odile, écris pour te rapprocher de toi-même, écris chaque jour 5 minutes. Ton dialogue avec elle sera meilleure.

  2. Sylvie 16 juin 2014 à 13 h 40 min #

    J’ai un travail à faire sur le sentiment d’abandon qui est en moi depuis ma toute petite enfance mais je n’ai pas encore trouver de méthode qui marche.
    Merci Sarah de me guider.

    • Sarah 23 juin 2014 à 9 h 07 min #

      Sylvie, si ce sentiment d’abandon provient d’un traumastisme dont tu as souvenir : essaye l’EMDR. http://www.psytherapeute.com/therapies-breves/emdr-2/
      Si tu ne vois pas d’où il peut venir, je te conseille les constellations familiales. Peut-être que ce sentiment ne t’appartient pas. constellation-familiale.eu

  3. Ségolène 28 juin 2013 à 11 h 21 min #

    Bonjour Sarah,

    Merci pour ton nouvel article, qui arrive toujours à point nommé sur mon chemin.
    De nouveau sans activité, j’accueille ce que je vis quasiment comme un cadeau de la vie au lieu de me stresser pour rien :)
    Quelle merveilleuse guide tu es!

    Bien sincèrement et avec tout mon coeur : Plein de belles choses pour toi pour cet été qui peine à poindre son nez.
    SOLEIL sur ton Blog!!!

    PS : (Pourrais-tu me faire une petite scripto? si ce n’est pas abuser.)

    • Sarah 5 juillet 2013 à 10 h 34 min #

      Ségolène, même si ta vie extérieure ne change pas, la vie en toi évolue et devient de plus en plus lumineuse. Profite de ce temps pour te rapprocher de toi-même et te donner du plaisir.

Boutons Paypal par Blog Expert