Que suis-je en train d’apprendre aujourd’hui à travers les épreuves ?

18 juin

Aimez qui l’on est importe plus qu’être aimé par un tiers. Augmentez votre amour que vous avez pour vous-même. Et souriez à la vie car elle peut-être belle et joyeuse !

aimez vous Que suis je en train dapprendre aujourdhui à travers les épreuves ?

Ne cherchez plus le Grand Amour

Vous cherchez le grand Amour, la femme ou l’homme de votre vie, avancer avec cette personne, fonder une famille et vivre ainsi entouré d’amour ?

Arrêtez de chercher cet amour fusionnel à l’extérieur de vous. La solution n’est pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de vous.

Comment augmenter cet amour pour vous-même cette semaine ?
Comment arrêter de rechercher cet amour à l’extérieur ?
Comment célébrer la vie en osant être heureux même si vous vous sentez seul ?

Vous êtes un être divin, qui apprend à vivre sur Terre en découvrant et expérimentant qui il est vraiment. Les relations vous permettent de concrétiser cette connaissance de vous-même.

Votre âme est connectée à toutes les âmes présentes sur Terre et dans l’Univers. Elle peut avoir parfois la nostalgie de cette fusion divine.

Vous pouvez avoir une relation plus fusionnelle avec certaines d’entre elles. Celles-ci font partie de votre famille d’âmes. Vous pouvez les rencontrer rapidement ou passer du temps avec elles.

 

Rapprochez-vous de votre âme

L’important n’est pas de rencontrer son âme-soeur, sa flamme jumelle ou une âme de votre famille d’âmes.

L’important est de vous rapprocher de votre âme, de vous connecter à vous-même, de vous aimer tel que vous êtes, de prendre soin de votre corps, d’apaiser votre esprit pour être centré et aligné avec votre mission d’âme.

Votre âme vous aime lorsque : 

  • vous prenez soin de vous,
  • vous prenez le temps de vous faire plaisir sur Terre et
  • vous préservez votre corps et le nourrissez selon ses besoins.
  • vous prenez de la distance sur ce que vous vivez, 
  • vous comprenez le message qu’elle vous envoie.

Comment comprendre ce que je vis aujourd’hui à travers les épreuves ?
Comment accepter ce qui est et oser avancer sur son chemin sans connaître son avenir ?

  • Prenez le temps de vivre et de vous rapprocher de vous-même.
  • Osez faire une pause et vous offrir un cadeau chaque jour.
  • Acceptez ce qui est sans jugement.
  • Nourrissez votre corps avec soin.
  • Regardez votre mort et sentez sa bienveillance.
  • Osez prendre du plaisir même quand vous êtes seul.
  • Pensez à vous avant d’imaginer ce que les autres pensent de vous.
  • Aimez votre chemin.

 

Que suis-je en train d’apprendre aujourd’hui ?

Je vous propose l’exercice suivant pour comprendre ce que vous apprenez aujourd’hui :

1. Pensez à une situation que vous vivez aujourd’hui : une relation, un évènement, un comportement, un projet …

2. Clarifiez le thème

Par exemple, 

  •  » Ma préoccupation du moment est mon indépendance financière que je n’arrive pas à atteindre  » est le thème de celui de ma relation à l’argent.
  • « Accepter et aider au mieux mon père malade » est le thème de la maladie d’autrui.
  • « Accepter le passé……et la situation présente même si elle ne me convient pas » est le thème de l’acceptation de ce qui est.

 

3. Par rapport à ce thème, que disaient les personnes proches de vous dans votre enfance (grands-parents, parents, oncles, frères et sœurs) ?

« Mon père disait qu’il fallait travailler dur, pour gagner sa vie. »
« Ma grand-mère disait que l’argent pourrissait le coeur des gens ».
« Ma mère disait que si on en avait, il fallait en profiter et se faire plaisir ».

 

4. Imaginez-vous dans une salle de cinéma.

Visualisez à l’écran l’enfant que vous étiez et faites le grandir jusqu’à aujourd’hui en accéléré. Il peut traverser différents événements lié au thème précédemment choisi.

 

5. Et demandez-vous :

Qu’est-ce que je suis en train d’apprendre aujourd’hui par rapport à ce thème-là ?

Que suis-je en train d’apprendre sur le thème de l’acceptation de ce qui est ? J’apprend à « oser dire ce que je veux, faire preuve de créativité pour imaginer des solutions ».

Sur le thème de la maladie à autrui, j’apprend à « être humble et impuissante. Accepter ses limites et oser demander de l’aide pour être plus légère. 

Sur le thème de l’argent, j’apprends à prendre du plaisir à vivre même sans argent. 

 

Suite à l’exercice, quel est votre thème  ? Qu’apprenez-vous à vivre aujourd’hui ?

 

14 Responses to “Que suis-je en train d’apprendre aujourd’hui à travers les épreuves ?”

  1. michele 16 juillet 2015 à 4 h 54 min #

    Bonjour Sarah
    C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis tes articles qui me permettent de voir plus clair en moi
    En ce moment, j’apprends que je peux être aimée même si je ne suis pas parfaite et que je peux exercer une activité professionnelle tout en prenant soin de moi sans me « sacrifier » et en m’oubliant d’où d’ailleurs signal de mon corps au niveau santé !
    partages tu cela ? merci Michèle

    • Sarah 14 août 2015 à 12 h 30 min #

      Michèle, je le partage à 100%.

  2. estelle 14 juillet 2015 à 17 h 19 min #

    bonjour Sarah, j’ai pris la journée afin d’explorer en long et en large ton site.
    Un grand BRAVO et MERCI car grâce a toi beaucoup de personnes y trouve une grande satisfaction, de l’écoute, du réconfort et bien d’autre chose encore …… Je trouve que c’est super ce que tu fais pour eux, pour nous, je suis certaine que la source te le rendra… (même si c’est pas le but)
    J’ai cru comprendre que tu habitais dans le 13 eme arr de paris… j’y suis actuellement de passage et j’aurai aimer te rencontrer même une petite heure me conviendrais, ou peut être pourrions nous nous rencontrer via Skype ou autre?
    j’aimerai tant te voir afin de m’entretenir avec toi au sujet de ma vie passer et actuelle car je pense être en plein changement spirituelle chose qui est totalement nouveau pour moi
    j’espère que ma demande va retenir ton attention….
    en attendant un retour….. je te dit à bientot

  3. sandrine 8 juillet 2015 à 20 h 34 min #

    Mon ami dit qu’il est battant qu’il veut des résultats, qu’îl ne lachera jamais rien (Sport effort physique). C’est le thème d exigences de la dureté vis a vis de soit et d autres. Ma mère jugeait sur le faire mon père jugeait sur le penser…ce n’etait jamais bien. J’ai a apprendre a lacher prise a m’accepter et m’aimer comme je suis. Je ne vais pas mourir on ne va pas m’abandonner ou m’aimer moins si je ne suis pas parfaite.

    • Sarah 14 août 2015 à 12 h 16 min #

      Sandrine, je ne comprends pas ta demande. Que désire-tu ?

  4. marie 26 juin 2015 à 2 h 28 min #

    Vous etes formidable ! Que Dieu vous protege.

  5. Flore 24 juin 2015 à 18 h 31 min #

    Merci pour tout Sarah, grâce à tes conseils je perçois mieux qui je suis. En ce moment, une dure épreuve pour moi car je suis de nouveau sujette à des crises de panique, survenant un peu au hasard. Est-il possible que certaines de mes vies antérieures influent sur mon présent ? Si oui, comment m’aider à connaître mon passé et être en paix avec lui ?
    Sarah, merci.

    • Sarah 29 juin 2015 à 5 h 11 min #

      Flore, accepte de vivre dans le moment présent. Surveille tes pensées quand tu es « sujette à des crises de panique ». Je ne crois pas que cela vienne de vies antérieures.

  6. Laurence 23 juin 2015 à 11 h 54 min #

    Merci Sarah
    je me savais déjà commencer à grandir ds mon amour de moi même. Un peu surprise de mes actes du chemin emprunté. ..je vois mieux aujourd’hui comment j’apporte aux autres et ils m’apportent sur mon propre chemin vers l’amour de moi.
    Un gd merci

  7. angel75 19 juin 2015 à 21 h 40 min #

    mon esprit n’est pas appaisé que oui c’est vrai je part en vacances cela me du bien merci la lettre que j’ai reçu me confirme vraiment comment je me sens.

  8. Denise 19 juin 2015 à 13 h 24 min #

    Merci Sarah. En ce moment, je pense que je suis en train d’apprendre à vivre pour moi même, à laisser mes enfants poursuivre leur propre chemin qui n’est, en aucun cas, le mien. (épreuve pas facile pour une maman)

    • Sarah 28 juin 2015 à 10 h 23 min #

      Denise, il arrive souvent qu’une mère qui a perdu des enfants les confonde avec un être vivant. Est-ce ton cas ?

  9. François Melon 18 juin 2015 à 17 h 13 min #

    Merci Divine Lumière qui est un phare joyeux pour nous tous

    Grâce à vous je suis en paix avec ma mort, donc plus vivant au moment présent

    et petit a petit je deviens simplement moi !

    merci

    François

    • Sarah 28 juin 2015 à 10 h 20 min #

      :-)

Boutons Paypal par Blog Expert